jeudi 31 décembre 2015

Exposition "Frontières" Musée de l'histoire de l'immigration

L'exposition du Musée de l'histoire de l'immigration à lire sur le web avant de s'y rendre.
Copie écran de l'une des affiches de l'exposition sur le site du Musée
La page web de l'exposition (présentation et liens utiles)

Page des mots et définitions : pour utiliser les termes comme "réfugié" "immigré" sans confusions ou lire ce qu'est la Convention de Genève...

Accéder aux ressources dont le podcast de la Conférence-débat "Habiter la frontière. Paysages et figures cosmopolites." avec Michel Agier.

Proche et Moyen-Orient, foyer de conflits

Avant d'aborder cette question du programme de Terminale ES et L, je vous propose d'écouter la série datée d'avril 2014, de l'émission de France Culture Un autre jour est possible. Jean-Pierre Filiu y était invité et brosse un résumé passionnant chaque jour des relations entre les Etats-Unis et les Etats arabes depuis le XIXe siècle à nos jours dans la série nommée A la conquête de l'Orient : au fil des relations américano-arabes.

Pour approfondir cette question, vous pourrez lire l'une de ses dernières publications : Les Arabes, leur destin et le nôtre ou les Bandes Dessinées qu'il a co-écrit : Les Meilleurs Ennemis (T1, T2, T3 à venir) et  La Dame de Damas

mercredi 9 décembre 2015

Comprendre le fonctionnement de la COP21 en patates

Pour en savoir plus : le site de la COP21

Comprendre les institutions : le Conseil régional

Les élections au Conseil régional se déroulent sur les deux dimanches de ce mois de décembre : les 6 et 13.
Elles permettent aux élus de siéger pour 6 ans au Conseil régional. Le mode de scrutin actuel a été fixé par la loi du 11 avril 2003 : scrutin de liste à deux tours, avec représentation proportionnelle à la plus forte moyenne, sans panachage ni vote préférentiel, se combinant avec une prime minoritaire. (extrait du site Vie publique).
Depuis le 6 juin 2000, les listes doivent appliquer la loi sur la parité (comporter des candidats hommes et femmes en même nombre). Cependant, l'ordre de la liste correspond à celui des élus de la liste selon la règle décrite ci-dessous.

Premier tour : la liste qui recueille la majorité absolue des suffrages exprimés reçoit un quart des sièges à pourvoir. Les autres sièges sont répartis en fonction de la plus forte moyenne entre toutes les listes ayant obtenues plus de 5 % des suffrages exprimés.
Si aucune liste n'obtient la majorité absolue, un second tour est organisé
Second tour : Seules les listes ayant obtenues plus de 10 % des suffrages exprimées y participent. Les listes entre les deux tours peuvent être modifiées pour fusionner avec des listes ayant obtenu moins de 5 %. La majorité absolue n'est plus requise. Le calcul des élus au Conseil régional obéit aux règles décrites pour le premier tour.
Pour accéder aux résultats sur le site officiel du gouvernement.

MINUSMA : Casques bleus au Mali

Le principe de la formation et de l'usage des Casques bleus remonte à l'après Crise de Suez d'octobre 1956. Les équipes des opérations de maintien de la paix sont issues de pays membres de l'ONU.
La MINUSMA est la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali. Créée par la résolution 2010 du Conseil de Sécurité le 25 avril 2013 afin de garantir au pays sa stabilité politique. Elle répond à sa demande et se compose de 12 893 personnes.
Pour en savoir plus sur les opérations menées et le personnel sur place :

Extrait du site : en lien de la MINUSMA sur le site de l'ONU.

Pays contributeurs

Effectifs militaires

Allemagne, Bangladesh, Bénin, Bosnie-Herzégovine, Bhoutan, Burkina Faso, Cambodge, Chine, Côte d'Ivoire, Danemark, Djibouti, El Salvador, Estonie, États-Unis d'Amérique, Égypte, Finlande, France, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée-Bissau, Indonésie, Italie, Jordanie, Kenya, Libéria, Mauritanie, Népal, Niger, Nigéria, Norvège, Pays-Bas, Portugal, République démocratique du Congo, Roumanie, Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord, Rwanda, Sénégal, Sierra Leone, Suède, Suisse, Tchad, Togo et Yémen.

Personnel de police

Allemagne, Bangladesh, Bénin, Burkina Faso, Burundi, Cameroun, Côte d'Ivoire, Djibouti, Égypte, France, Ghana, Guinée, Jordanie, Madagascar, Niger, Nigéria, Pays-Bas, République démocratique du Congo, Roumanie, Rwanda, Sénégal, Suède, Suisse, Tchad, Togo, Tunisie, Turquie et Yémen.

mardi 1 décembre 2015

Auschwitz-Birkenau dans la politique nazie, approches historiques

Ce post aborde la place des camps d'Auschwitz-Birkenau dans le cours de Première L ES "Seconde Guerre mondiale : guerre d'anéantissement et extermination des Juifs et des Tsiganes". Je vous propose d'aborder une partie de la question à partir des travaux de deux historiens. Vous aurez la possibilité d'approfondir en consultant les liens ouvrant sur des articles, captations de conférences ou de sites.

Holocauste, Shoah, Génocide, Déportation, quatre termes nécessitant dans explications pour être en mesure de les employer dans le contexte approprié.
Holocauste définit le temps du rituel sacrificiel dans des cérémonies religieuses à l'époque des Hébreux.
Shoah est un mot hébreux, se traduisant pas calamité, désastre, catastrophe en français.
Génocide désigne depuis 1944 le crime d'extermination planifiée d'un groupe humain pour des motifs raciaux, ethniques ou religieux (cf Convention pour la prévention et la répression du crime de génocide de la ONU, 1948).
La déportation est l'internement dans un camp de concentration localisé à l'étranger.

Les historiens français de cette question demeurent peu nombreux. Annette Wieviorka et Tal Bruttmann, en demeurent les deux représentants majeurs.
Tal Bruttmann a mené une incontournable étude du camp d'Auschwitz. Il est possible de lire un compte-rendu de son travail dans le lien suivant : Bruttmann Tal, « La centralité d'Auschwitz-Birkenau dans les représentations de la Shoah », Les cahiers Irice, 2011/1 n°7, p. 95-100.
Voici en deux points les éléments à retenir :
  • Gigantisme du camp : par la superficie atteinte en 1945, le nombre de détenus, environ 100 000 et le plus meurtrier pour les Juifs, Tsiganes et Polonais.
  • il juxtapose deux politiques différentes en un même lieu géographique : camp de concentration et centre de mise à mort créé dans le cadre de  " la solution finale de la question juive". Un million cent mille Juifs y ont été conduits pour être mis à mort à Birkenau. Les déportés sortant des convois arrivés en gare terminus, étaient triés "aptes" pour le travail dans le camp tandis que d'autres étaient directement exterminés dans les chambres à gaz de Birkenau.
Conférence de Tal Bruttmann sur la libération des camps
Conférence d'Annette Wieviorka La découverte des camps

jeudi 12 novembre 2015

Première Guerre mondiale, vies dans les tranchées

Dans les dernières publications parues cette semaine, les élèves de Première double cursus ont repéré une présentation, sur le site de France TV info, du violoncelle de Maurice Maréchal nommé "Le poilu de Maréchal" ou encore "Le poilu". En savoir plus
Pour voir une vidéo présentant une copie du violoncelle réalisée par le luthier Jean-Louis Prochasson (site de la Philharmonie de Paris).
Sur le site de la Philharmonie de Paris, l'article dédié au violoncelliste et à son instrument vous permet de découvrir des extraits touchants de lettres et d'extraits de ces carnets dans lesquels sont relatés les conditions dans lesquelles les musiciens ont pu jouer.
En voici un exemple :

Carnets de Maurice Maréchal, le 6 août 1916, à la ferme d'Amblonville

La table, sous des arbres à mi-hauteur sur une colline, près d'une source. Après le dîner, Durosoir a joué des airs de Bach et nous écoutions assis un peu à l'écart. Devant nous, le ciel se fondait en couleurs diverses […]. Une saucisse qu'on rentrait semblait s'attarder au-dessus des arbres, comme une grosse mouche noire immobile. Et les vieux airs de Bach étaient salués par des coups de canons. La décharge énorme de l'arrivée faisait songer au massacre possible. Mais, tranquille et douce, une gavotte du vieux Bach continuait calmement…
Les tranchées de la Première Guerre mondiale dans la Somme : le mémorial Terre-Neuvien de Beaumont Hamel
Le Canada entre en guerre aux côtés des Britanniques. Terre-Neuve figure comme dominion et ne dispose pas de son indépendance dans le domaine diplomatique. Ainsi le 4 août 1914, à l'issue de l'ultimatum, les Canadiens se savant liés au sort du Royaume-Uni en guerre. 619 000 Canadiens (sur les huit millions d'habitants en 1914) seront venus en Europe entre 1914 et 1918 pour combattre. De 1914 à 1916, la conscription n'existant pas, ce sont des volontaires qui partent, puis à partir de 1917, après des débats difficiles, le Canada doit adopter la politique de conscription ou service obligatoire. Du 1 juillet au 18 novembre 1916, les troupes canadiennes participent à la bataille de la Somme. Le premier jour, les pertes sont considérables pour les Britanniques, dominions et alliés : 60 000 morts. Les Terre-Neuviens sont 801 ce 1 juillet à Beaumont-Hamel. En trente minutes, 324 furent tués et 386 blessés. Le site commémoratif de Beaumont-Hamel est inauguré le 7 juin 1925. Les tranchées demeurent conservées comme mémorial et cimetière. De nombreux corps déchiquetés ou ensevelis sont en effet restés sur le site de la bataille. Le gouvernement a décidé d'acheter la parcelle pour permettre aux familles de venir s'y recueillir. 

Les Etats-Unis, producteurs de LTO et le monde

LTO : Light tight Oil ou pétroles de schiste


Les LTO représentent 55 % de la production pétrolière des Etats-Unis en 2015 (soit cinq ans après les premiers forages). Le pays restait encore dépendant de ses exportations de pétrole en 2005 : les importations représentaient près de 60 % de sa consommation ; en 2014, les importations ne représentent plus que 27 %.
Les prix du pétrole chutent depuis un an maintenant et menacent les économies rentières du Golfe entre autres.

  • Les conséquences de la révolution énergétique américaine sont abordées dans la vidéo en lien sur le site de l'IRIS.


Homland, série américaine : lecture critique

Ce post résume un article et une note publiés dans le think tank IFRI en lien et titré "Homland : une série de l'ère Obama".
Quelques précisions sur Homland dans cet article 
- dans les années 2 000 les séries peuvent être "considérées comme des objets culturels de référence" (cité dans le document source). Homland est produit par la chaîne câblée Showtime. La série a reçu de nombreux prix consacrant le genre et cette histoire. Il ne faut pas oublier que cette fiction répond essentiellement à l'objectif économique : il faut vendre. C'est donc une série télévisée et politique.
- Homeland s'inspire de la série israélienne Hatufim dont le succès et les débats n'ont pas échappé aux producteurs américains, avides d'un nouveau type de produit, exprimant des craintes ou soulignant des traits particuliers des réactions de la société face à la diplomatie menée.
- Homland débute en 2011 alors que la saison 5 vient d'être diffusée : période d'application de la nouvelle politique d'Obama. La série a repris dans un premier temps le refus des Américains d'intervenir militairement à l'étranger et "d'une vision manichéenne de l'islam" (idem), puis a cherché à dénoncer les usages de nouvelles techniques (drones) ainsi que l'implication de l'administration du président ("services secrets et manipulation d'individus")
Réalité ou fiction ? où se mêlent des clichés de figures de "méchants", des dénonciations du système diplomatique et des pointes de conservatisme traditionnel américain.

lundi 21 septembre 2015

Les mémoires : lecture historique de la guerre d'Algérie

Voici quelques liens pour vous plonger dans le travail des historiennes de la guerre d'Algérie, Raphaëlle Branche, Anne Dulphy entre autres, et porté par Guy Pervillé sur la page de son site intitulé "Pour une histoire de la Guerre d'Algérie". Il y propose une lecture des questions suivantes :
Existe-t-il une ou des mémoires harkis ? ou encore L'Algérie des pieds-noirs
Vous pourrez consulter également la page des dernières publications du site alimenté par Benjamin Stora sur ses dernières publications ou interventions. Vous y trouverez des articles dans lesquels il présente son dernier ouvrage, Les clés retrouvées, une enfance juive à Constantine. D'autres liens à visiter sur son site : Documentaire "1954, la fin d'un monde", un article de L'Histoire paru en 2006 "L'amnésie algérienne", le documentaire "Guerre d'Algérie : la déchirure"
Le magazine L'Histoire a dressé le portrait suivant : "Mohammed Harbi, l'homme qui a dit non", article de Daniel Bermond en date de février 2001, numéro 251. Un échange publié dans Jeune Afrique entre un journaliste et l'historien en 2012, permet d'aborder le difficile rapport de l'historien avec son passé et son présent : "Mohammed Harbi : "l'Histoire est instrumentalisée" en Algérie".



dimanche 26 avril 2015

FMI, acteur dans la mondialisation face aux réformes

Le Fonds Monétaire International joue un rôle d'acteur dans la mondialisation lorsqu'un pays se retrouve dans l'incapacité de redresser sa balance des paiements. Dans ce cas, les ressources versées par les 88 pays membres sous forme de quotes-parts (un part du capital du Fonds) sont mobilisées sous conditions du FMI. L'organisation née en 1944 à Bretton Woods figure comme gendarme économique et principal créancier. Les quotes-parts s'élèvent à 341 milliards de $ (341 milliards d'euros) mais sa capacité de prêts semble être de mille milliards de $. (source article de Claire Guélaud, Le Monde éco et entreprise, mardi 14 avril 2015)
Le site "dessine-moi l'économie" propose cette vidéo de 3 minutes pour expliquer les types d'interventions du FMI.
video
Afin d'argumenter sur les politique menées, vous pouvez écouter deux podcasts du FMI :
Aide financière aux pays africains touchés par l'Ebola pour soutenir l'économie (2 minutes 22)
Une brève histoire de la dette des pays subsahariens depuis les années 70 (9 minutes 05)
Le FMI et l'Europe
Christine Lagarde occupe pour 5 ans le poste de Directrice générale du FMI depuis juillet 2011Précisions sur le  mode de sélection.
17,69 % des quotes-parts correspondent au montant versé par les Etats-Unis dont la voix compte pour 16,75 % dans les décisions. La Chine verse 4 % et sa décision pèse pour 3,81 %. (La France verse 4,51 % et représente 4,29 %). Page source. Ainsi les Etats-Unis y jouent un rôle majeur contesté par les pays émergents qui attendent depuis 2010 des réformes majeures. Au mois d'Avril 2015, des propositions ont été présentées en vue de réformer la Banque mondiale ainsi que le FMI. Christine Lagarde doit présenter des mesures transitoires le 30 juin. Avec la réforme de 2010, la Chine passerait à 6 % en quotes-parts tandis que les pays européens devraient rendre deux sièges au conseil du FMI.
Options à l'étude :
- augmentation de la quote-part de tous les pays sauf les Etats-Unis - pour cela il faut 85 % des votants or les 16,75 % appartiennent à Washington
- augmenter les quotas et droits de vote des émergents seuls mais en conservant le droit de veto des Etats-Unis lors du vote de décisions.
La Banque mondiale doit également se réformer car risque d'être concurrencée par la future Banque de développement des BRICS (qui devrait siéger à Shanghai) et celle de la Banque asiatique pour l'investissement dans les infrastructures AIIB (dans laquelle la Chine domine).
Source déjà citée.

jeudi 16 avril 2015

Sujets BAC Histoire Géographie 2015 centres étrangers

Chaque année, les centres étrangers organisent le BAC selon un calendrier différent de celui de métropole. Ces sujets alimentent votre "collection" afin de vous permettre de réviser sur des annales de BAC conformes aux attentes de l'examen.
A ce titre, vous pouvez consulter le sujet de :

Post blog en lien BAC 2014, BAC 2013

Médias et opinion publique au BAC

La mise en oeuvre de la question Médias et opinion publique a donné lieu :

Pour réviser, vous pourrez écouter le Mooc ci-dessus afin de retrouver les grandes lignes du cours et consulter les sites en lien ci-dessous :
- Affaire Dreyfus et plus particulièrement les pages en lien ici.
- la "Guerre des ondes" : un article construit autour de la personnalité de Pierre Dac, page du Musée des Arts décoratifs


lundi 30 mars 2015

Les océans dans la mondialisation

Capture écran du n°28 cité dans le post
 L'émission de France Culture, Planète Terre et la revue Carto n°28 de mars avril 2015 ont réalisé des numéros spéciaux sur cette thématique au programme du BAC.
Vous trouverez ici l'émission de France Culture avec pour invités : Antoine Frémont (Agrégé de géographie. Directeur de recherche à l'INRETS -Institut national de la recherche sur les transports et leur sécurité) et Camille Parrain (Maître de Conférence à l'Université de La Rochelle).
Emission de France Culture à écouter 

Pour approfondir sur A. Frémont et le compte-rendu d'une intervention publique récente sur ce même thème (problématiques et plan indiqués) et un article de Camille Parrain.

Sujets au BAC sur la question du Socialisme et mouvement ouvrier en Allemagne depuis 1875

Dans ce post, vous trouverez des exemples de sujets de Partie 1 et 2 déjà posés aux épreuves du BAC :
Partie 1 (composition) : sujet donné à Pondichéry en 2013
                                                            Afrique en 2014
Partie 2 (étude critique de document-s) : Afrique 2013
                                                                Polynésie 2013 

BAC HISTOIRE - 04 Histoire du mouvement ouvrier en Allemagne (France TV Education)

samedi 28 mars 2015

Lac Xochimilco et urbanisation

Le paysage lacustre de Xochimilco, à 28 km au sud de la ville (de Mexico), est le seul vestige conservé d'aménagement traditionnel préhispanique du territoire dans les lagunes du bassin de Mexico. Au milieu d'un réseau de petits canaux, sur les bords du lac résiduel de Xochimilco (partie sud du grand lac asséché de Texcoco), on voit encore quelques jardins flottants, les chinampas. Certaines parties de ce paysage à la fois naturel et artificiel constituent aujourd'hui une "réserve écologique". (extrait du site de l'ONU).


Photographie publiée dans le quotidien Le Monde, 28/03/2015
L'extension de l'urbanisation illégale menace les rives du lac et l'équilibre de cet espace. Les pollutions se diffusent par les eaux usées des bidonvilles et les propriétés agricoles traditionnelles (légumes et fleurs) disparaissent rapidement. La ville de 23 millions d'habitants s'avancent inexorablement.


Cette photographie permet de rendre compte de l'étalement urbain. Le niveau des canaux baisseet "selon les autorités, 70 % des chinampas (voir le dernier document) ont été abandonnés." (source Le Monde, déjà cité).
La France et le Mexique visent à trouver une solution pour limiter l'avancée des bidonvilles.


Les chinampas

lundi 16 mars 2015

Guerres au Soudan : conflits et répercussions

Ce post a été réalisé à partir d'une production d'élèves de TES1

Population du Soudan : 35 482 233 habitants (600 ethnies)
Pays divisé en deux parties indépendantes depuis le 9 juillet 2011 : Nord (Soudan) (capitale Khartoum) et Soudan du Sud (capitale Juba ou Djouba, République fédérale) 9,8 millions d'habitants en 2013.
Soudan en 1956 source

L'indépendance obtenue en 1956 conduit à la Première guerre civile : les promesses faites aux provinces du sud de créer un Etat fédéral ne sont pas tenues par le gouvernement de Khartoum. Mutineries, gouvernements renversés (octobre 1964, 1971), coups d'Etat (mai 1969) provoquent près de 500 000 morts. L'accord de paix du 26 février 1972 est signé à Addis Abeba (Ethiopie) entre le gouvernement et les rebelles du Sud-Soudan.

La Seconde guerre civile éclate en mai 1983 opposant le gouvernement aux rebelles de l'Armée de libération des peuples du Soudan (SPLA). Dès le 8 septembre, la Charia s'applique à tout le pays. Cette guerre a des répercussions internationales. En mars 1985, le gouvernement rompt l'alliance avec les Frères musulmans (alliance qui avait été signée en 1981). En juin 1989, Omar el-Béchir, soutenu par le Front National Islamique (FNI), provoque un coup d'Etat et devient président après des élections en mars 1996 puis en 2000. L'Egypte accuse le Soudan d'être impliqué dans la tentative d'assassinat du président Moubarak en visite en Ethiopie en 1995. L'ONU en 1996 accuse le Soudan de soutenir le terrorisme. Oussama Ben-Laden est expulsé du Soudan.

Conflit au Darfour, source
 Le conflit au Darfour débute en 2003 et se serait achevé en août 2009.
Ses causes sont multiples :
- environnementales : désertification aggravée dans les années 1970
- ethniques : conflit entre l'ethnie des Zaghawas et Arabes pro-gouvernementaux
- politiques : Khartoum néglige les peuples périphériques et contrôle les conflits locaux pour ses propres intérêts
- économiques : au Sud, le pétrole attise les convoitises.
Dès janvier 2003, l'Armée de Libération du Soudan attaque le gouvernement soudanais revendiquant une répartition du pouvoir et des richesses. Le gouvernement, en répression, finance les milices sud-soudanaises Janjawids en leur laissant pratiquer la technique de "la terre brulée", les viols, massacres et déportation contre les populations.
Page d'accueil, site ONU
L'ONU intervient en publiant en janvier 2005 un rapport concluant que des crimes contre l'humanité sont commis au Darfour et saisit la Cour Pénale Internationale(CPI), dès 2006 impose un embargo sur le matériel militaire et en 2008, le CPI délivre un mandat d'arrêt international contre le président soudanais Omar El-Béchir. Les casques bleus interviennent au Darfour par la résolution de 2004.
Aujourd'hui, la MINUSS (Mission des Nations Unies au Soudan du Sud) agit pour conduire la paix dans une région fortement déstabilisée.
Extrait du site de la MINUSS (ONU) 
Pour approfondir : site de l'émission du Dessous des cartes Pétrole et Darfour et Un nouvel Etat en Afrique 2/2 (cartes commentées et vidéos) ; IRIS article analysant la présence de la Chine dans la MINUSS

lundi 5 janvier 2015

Face à face en mer de Chine

Dans le cadre de l'étude de la puissance de la Chine et du Japon, je vous propose une petite fiche sur la question des 5 îles Senkaku (pour les Japonais)-Diaoyu (pour les Chinois) inhabitées.

330 km des côtes chinoises
410 km d'Okinawa (Japon)
Richesses : hydrocarbures et ressources halieutiques
Situation stratégique : clé de la mer de Chine et entrée sur l'Océan Pacifique

1 - Historique du conflit et l'histoire au service du conflit 
- 1895, fin du conflit sino-japonais : la Chine cède les Diaoyu ainsi que Taïwan au Japon,
- 1945, fin de la Seconde Guerre mondiale : Taïwan redevient chinoise et les Diaoyu restent sous administration américaine jusqu'en 1972 où elles deviennent officiellement territoire japonais.
- Fin des années 60, des prospections réalisées dans la zone avancent la possibilité de réserves en hydrocarbures particulièrement importantes
- la Chine revendique au nom de "droits historiques" les îles alors que le maire de Tokyo annonce le rachat d'îlots privés (propriété de riches Japonais) en 2012 pour réaliser un projet de casino. 
Depuis, la Chine a créé une "Zone aérienne d'identification" en mer de Chine orientale et incite ses pécheurs à investir les eaux poissonneuses aux limites du territoire chinois. Régulièrement des pécheurs et patrouilleurs chinois entrent dans les eaux territoriales japonaises. Vidéo AFP en ligne à voir.
2- Réarmer 
- La Chine ne cache plus son essor dans ce domaine, rivalisant avec les Etats-Unis. Le budget annoncé en 2014 était de 95,9 milliards d'euros.
- Shinzo Abe (chef du gouvernement conservateur du Japon) a modifié la constitution (Lire article blog) et annoncé une augmentation de 37 milliards d'euros de son budget en 2013 (source).
- Les Etats-Unis sont alliés du Japon depuis un accord bilatéral de 1960.

Les menaces chinoises de boycotter les produits japonais pèsent également lourd dans une guerre économique. 


Chine, 1ère puissance économique mondiale en 2014 ?

Les données fournies par le FMI en décembre 2014 confirment les pronostiques d'octobre:
- le PIB brut (en $ PPA) de la Chine s'élève à 17 632 milliards de $,
- le PIB brut des Etats-Unis n'est que de 17 416 milliards de $.

Comment interpréter ces données ?

Le PIB brut permet de comparer les performances économiques de chaque pays en ne prenant en compte que les devises nécessaires pour se procurer un panier de près de 3 000 biens et services dans les devises du pays choisi. C'est le panier qui sert de référence pour calculer le PIB brut à Parité de pouvoir d'achat.

1ère limite : Coûts de la vie 
Le taux de change : 100 $ US (au 5 janvier 2015) =  618,43 Yuan chinois,
Le revenu moyen  : 4 177 $/mois aux Etats-Unis et 473 $/mois en Chine (sources de la Banque Mondiale),
= il devient impossible à un Chinois qui échangerait son Yuan pour s'installer aux Etats-Unis de s'acheter le même panier de produits.

Le prix sont fixés par la demande, or, dans les pays émergents, la consommation reste plus faible que dans les pays traditionnellement riches. Le panier n'est donc pas très couteux.

2nde limite  : les structures de la population et du tissus économique
- plus de 300 millions d'habitants aux Etats-Unis (puissant bassin de consommation),
- plus d'1 milliard 300 millions d'habitants en Chine (une consommation encore faible et inégale selon les régions)
-une économie tertiarisée, innovante et diversifiée aux Etats-Unis,
-une économie essentiellement exportatrice et dépendante de ses partenaires en Chine.

3e limite : Le PIB nominal (calculé selon le taux de change officiel 2014)
- Aux Etats-Unis s'élève à 17 416 $ (1er)
- En Chine est à 10 355 milliards de $ (2e).
(3e Japon, 4e Allemagne, 5e France, 6e Royaume-Uni en 2013)
En richesse nationale par habitant, la Chine n'est qu'à la 89e place en cette même année 2014 alors que les Etats-Unis sont 8e (la France 19e).

En 2015, la Chine devient une grande puissance mondiale. Les pays émergents (dont elle fait partie) produisent un tiers des richesses mondiales et pèsent désormais davantage dans la mondialisation. La Chine est devenu en dix ans un partenaire économique majeur. Pour rester une puissance, il lui faudra compter sur une population plus consommatrice, trouver des solutions pour surmonter le vieillissement de sa population active et réduire les pollutions (la Chine reste le premier pollueur en émissions totales de CO2 depuis 2006 - mais 71e /hab).
sources : IRIS